Padel, le tennis 2.0

Le padel est un sport de raquette dérivé du tennis, se jouant sur un court plus petit, encadré de murs et de grillages. D’où vient ce sport ? Ou est-il pratiqué ? Comment fonctionne-t-il ?

L’histoire du padel

C’est au Mexique qu’Enrique Corcuera a « crée » le padel. Il n’avez pas assez d’espace autour de sa maison pour un court de tennis et construit donc un court de 20 m sur 10 m, encadré de murs hauts de 3 et 4 mètres. A la place d’une raquette de tennis, le jeu se joue avec une batte plate en bois. Dans les années 70, Alfonso de Hohenlohe, un ami d’Enrique ramène l’idée avec lui à Marbella en Espagne et construit les deux premiers courts de padel au Marbella Club. Le concept se répand ensuite sur la côte espagnole.

Ensuite, le padel devient très rapidement un sport en vogue en Espagne, de nombreux tournois sont organisés. Le nouveau sport est même exporté en Argentine.

Terrain

Le terrain mesure 20 mètres de long pour 10 mètres de large. Il est composé d’un filet et deux carrés de service constituent le champ (pas de lignes de couloir, pas de lignes de fond de court). Le mur de fond de 3 mètres de hauteur ferme le court sur toute la largeur, il est surmonté d’un grillage d’un mètre et prolongé par angle droit de chaque côté de la longueur du court par un mur de 2 mètres. Les deux murs de retour de 2 mètres sont liés à leurs équivalents de l’autre côté du terrain par un grillage de 12 mètres de long. Les murs peuvent également être transparents.

Raquettes et balles

Raquette de padel

Les raquettes et balles ne sont pas les mêmes qu’au tennis. Voici les caractéristiques :

  • leur surface de frappe est percée de trous.
  • elle pèse environ 370 g en moyenne,
  • elles utilisent aujourd’hui des matériaux présents dans d’autres sports de raquettes (carbone, kevlar, graphite, fibre de verre).
  • L’épaisseur d’une raquette est de 38 mm (selon le règlement).
  • Les différentes densités de mousse EVA remplissant le tamis, la forme de la raquette (ronde, diamant, goutte d’eau) et la répartition de la masse (tête, tamis, pont) permettent d’obtenir des modèles adaptés à un jeu de “toucher” ou à un style de jeu basé sur la “puissance”.
  • Un cordon de sécurité reliant la raquette au poignet du joueur se trouve inséré dans l’extrémité du manche, la FIP stipule que son utilisation est obligatoire.
  • Les balles de padel sont spécifiques malgré leur ressemblances aux balles de tennis. En effet, la pression et le diamètre sont légèrement inférieurs.

Règles du jeu :

Ce sport se pratique uniquement en deux contre deux.

Service : Le service s’effectue à la cuillère (pas plus haut que la ceinture), il doit être croisé, et en commençant de droite à gauche. Un service qui touche le grillage après un rebond est “faute” (ce qui n’est pas le cas d’une balle en échange). Au service, la balle qui effleure la bande du filet et retombe dans le carré de service visé est let.

Échange : Lorsque l’échange a commencé, après un rebond au sol la balle peut toucher n’importe quelle autre surface plusieurs fois (excepté le sol) comme : la poignée de la porte, les grillages, les murs. Cela réserve des trajectoires inattendues et amènent du spectacle.

Le point est perdu pour les relanceurs si :

  • il y a un second rebond au sol alors
  • une balle sort de l’enceinte, après un premier rebond au sol
  • une balle qui, après avoir rebondi contre un mur, revient dans le camp du frappeur lui vaut un point également.

En revanche, après avoir franchi le filet, toute balle qui touche en premier une autre surface que le sol est “faute” pour l’envoyeur.

Match de padel

Le padel dans le monde

Le padel est un sport de synthèse de tous les jeux de raquette tels que le tennis, le squash, le tennis de table et la pelote basque. Ce cocktail disciplinaire qui a séduit depuis ses débuts les pays sud-américains et l’Espagne, puis l’Europe. Désormais, les pays européens voisins (France, Belgique, Italie et Angleterre) ont attrapé le virus de ce « sport de ville ».

En France, par son aspect ludique et sa technique, il séduit d’anciens champions. En effet, Henri Leconte a créé une structure pour développer le padel tous azimuths. Une Fédération française de padel avait même été créée. Finalement, en 2014, le padel intègre la FFT, la Fédération française de tennis. La France compte 232 clubs de padel en 2017 avec un total de 491 terrains de padel. Mais il y a encore trop peu d’arbitres.

Le padel représente un nouvel intérêt pour les marques. Adidas, Head, Wilson, Décathlon, Nike commencent à s’y intéresser. La Fédération de Tennis a même passé un accord avec Babolat.

Pour plus d’informations : http://www.fft.fr/jouer-sante/padel/tout-savoir-sur-le-padel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *