Le FutNet, une alliance de football, volley et tennis

Futnet

Le futnet ou tennis ballon est un jeu devenu sport qui a était crée il y a plus de 100 ans, il allie vitesse, précision, habileté technique et stratégie. Même s’il peut être considéré comme un simple complément du football, le futnet est un sport avec sa propre identité, ses propres règles et ses propres joueurs. Ce sport a émergé au début des années 1900 par les Tchèques. Ils utilisèrent un ballon de football et s’inspirèrent des règles du volley-ball et du tennis pour pratiquer cette discipline. Il s’est ensuite développé et est devenu un véritable sport doté de règles précises. C’est en 1943 que le futnet est apparu en France lorsqu’Albert Batteux (joueur du Stade de Reims) estima que la discipline pourrait développer les qualités techniques des joueurs.

Règles

Le terrain

C’est un terrain de volley-ball pour ses dimensions extérieures : 18m / 9 m, une tolérance de + ou – 40 cm.

Une ligne transversale est tracée à 6,40 m du milieu du terrain, délimitant ainsi la zone obligatoire d’engagement, (l’adversaire ne peut lancer le ballon au-delà de cette limite à l’engagement).

Un filet de type tennis sépare les deux parties du terrain en son milieu. La hauteur de ce filet est de 1,05 m (+ ou – 5 cm)

Le ballon

C’est un ballon de football de type 5 en cuir (avec une pression inférieure à la normale). Ce ballon est le ballon officiel pour la pratique du tennis ballon dans les compétitions nationales et internationales. Il est fabriqué en République Tchèque et agréé par l’UNIF (UNion Internationale de Futnet).

Les équipes

Le tennis ballon peut se jouer en simple, double ou triple. Dans les grands championnats nationaux et internationaux, le résultat final tient compte d’un classement combiné des trois catégories. Les équipes peuvent être mixtes.

Les règles principales

L’engagement se fait au pied et doit être joué dans la zone d’engagement du camp adverse en passant directement par-dessus le filet. En simple, l’engagement doit se faire en diagonale. Si le joueur qui sert à un nombre pair de points, il engage de la moitié droite du terrain, vers la moitié droite de son adversaire. À l’inverse, si son total de point est impair, il engage e la moitié gauche.

Le ballon ne peut toucher le sol qu’une seule fois sauf dans le cas ou le joueur fais un contrôle de balle dans cette condition le joueur obtient un rebond supplémentaire.

Une seule touche de balle par joueur, et trois touches de balle maximum par équipe, avant de renvoyer le ballon de l’autre côté du filet.

Une seule touche de balle par joueur, sauf en simple (2 touches).

En simple le joueur a droit à deux touches de balle. La balle peut alors toucher le sol avant ou entre les deux touches.

Le ballon peut être frappé ou touché par toutes les parties du corps, à l’exception des bras et des mains.

Le décompte des points

Tous les points comptent. Le point est perdu si le ballon touche le sol à l’extérieur du terrain (en dehors des lignes), ou les structures de maintien du filet. L’équipe qui remporte le point engage pour le point suivant.

Les matchs se déroulent en deux sets gagnants de 11 points.

Match FutNet

Fédérations

La Fédération de Futnet et Disciplines Associées France (FFDAF) a été créée en 1997 sous l’appellation FTBF. Elle regroupe aujourd’hui 30 clubs répartis dans les régions Île-de-France, Normandie, Ouest-Atlantique, Loire, Centre, Pyrénées, Méditerranée et Corse. On compte 500 licenciés issus de toute la France qui composent les trois divisions nationales (D1, D2, D3), répartis en poules géographiques à partir de la D2.

La Fédération Internationale de Futnet (UNIF), dirigée notamment par la République Tchèque et la Slovaquie, regroupe aujourd’hui près de 60 nations (Autriche, Australie, France, Cameroun, Danemark, Tunisie, République tchèque, Slovaquie, Suisse, USA, Ukraine…).

Types de compétitions

Il existe aujourd’hui en France et dans le monde quatre types de compétition différents :

  • Simple, à 1 contre 1, sur un terrain équivalent aux quatre carrés de service d’un terrain de tennis classique.
  • Double, à 2 contre 2, sur un terrain équivalent aux quatre carrés de service d’un terrain de tennis classique.
  • Triple, à 3 contre 3, sur un terrain équivalent à un terrain de volley.
  • Combiné, qui se joue par clubs et comprend plusieurs matchs de simple, double et triple.

Attention tout de même à ne pas faire comme Kamil Glik (le défenseur de l’AS Monaco) qui n’a pas pu disputer pas sa première Coupe du monde l’été dernier. La faute à une mauvaise chute à l’entraînement lors d’une partie de tennis-ballon.

Pour en savoir plus sur le Fut Net en France : https://ffdaf.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *